La France a des dettes ... pas de problème

Ça se passe dans un village qui vit du tourisme, sauf qu'à cause de la crise il n'y a plus de touristes. Tout le monde emprunte à tout le monde pour survivre. Plusieurs mois passent, misérables.
Arrive enfin un touriste qui prend une chambre. Il la paie avec un billet de 100$. Le touriste n'est pas plutôt monté à sa chambre que l'hôtelier court porter le billet chez le boucher, à qui il doit justement cent dollars. Le boucher va aussitôt porter le même billet au paysan qui l'approvisionne en viande. Le paysan, à son tour, se dépêche d'aller payer sa dette à la prostituée à laquelle il doit quelques faveurs La prostituée boucle la boucle en se rendant à l'hôtel pour rembourser l'hôtelier qu'elle ne payait plus quand elle prenait une chambre à l'heure
Comme elle dépose le billet de 100$ sur le comptoir, le touriste, qui venait dire à l'hôtelier qu'il n'aimait pas sa chambre et n'en voulait plus, ramasse son billet et disparaît.
Rien n'a été dépensé, ni gagné, ni perdu. N'empêche que plus personne dans le village n'a de dettes.

Et le déficit de la France, parlons en !         Qui doit quoi à qui ?        On pourrait peut-être s'en sortir comme ça ! ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La France est vraiment un curieux pays.

N'importe quel "Zozo", peut obtenir de la justice qu'un Coq ou un Âne soit éliminé afin de faire cesser les "Cocorico" matinaux et hennissements, alors que depuis la nuit des temps, les hommes vivent à leurs rythmes, et s'en réjouissent.
Plus récemment, les grenouilles d'un étang vont être éliminées pour le bon plaisir d'un voisin qui ne supporte pas leur coassement - 2016 / 10 / 03.
Part contre, faire cesser le vacarme épouvantable que fait un petit "Con", dans mon quartier avec sa moto "gros cube" à échappement libre est impossible.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~